Chevilles de fixation: quand les prévoir ?

Quand prévoir des chevilles de fixation ?

Lors de l’application d’une isolation thermique par l’extérieur (ETICS), il n’est pas nécessaire de systématiquement cheviller les panneaux d’isolant. En effet, dans de nombreux cas, le collage des panneaux à l’aide du mortier de collage suffit à assurer l’adhérence des panneaux d’isolation.

La vérification de plusieurs éléments permettra de déterminer la nécessité de compléter l’encollage par l’utilisation de chevilles. La hauteur du bâtiment, sa situation, la planéité et la résistance mécanique du support sont notamment des facteurs déterminants. La nature de l’isolant joue également un rôle, l’utilisation des panneaux en laine minérale tels que le Knauf VOLAMIT nécessite l’application complémentaire de chevilles de fixation adaptées.

En règle générale, en présence d’une maçonnerie neuve, on peut supposer que la résistance à la traction du support et sa planéité répondent aux normes en vigueur et devraient donc être suffisantes pour permettre la pose d’un isolant EPS uniquement par collage, pour autant que la force au vent soit < 2000 Pa.

En présence d’un bâtiment élevé et/ou situé dans des zones favorables à une exposition au vent importante, il y a lieu de faire calculer les forces au vent par un bureau spécialisé. Sur base des charges au vent estimées par ce bureau, nous pourrons alors évaluer le nombre de chevilles par m² à mettre en place afin de reprendre ces efforts.

En rénovation, il est important de tout d’abord analyser le support, sa planéité, sa résistance à la traction, la présence de résidus de peinture ou d’enduit existant, etc. afin de déterminer la nécessité d’un chevillage complémentaire de l’isolant. Lorsque certains de ces critères sont difficiles à déterminer, la fixation par chevillage est recommandée. Il s’agit dans ce cas d’une utilisation préventive liée à la qualité du support. Il en va de même pour certaines zones sensibles telles que la zone de transition entre différents supports ou en pourtour de supports partiellement non-porteurs (caisson de volets, …).

Ci-dessous, nous proposons un schéma récapitulatif, reprenant les différents critères qui vont nécessiter la mise en place de chevilles. Ce tableau ne concerne que les parois verticales, puisque l’application d’un système de façade isolante en plafond doit toujours être chevillé.

 

schéma cheville.png

 

Ces règles constituent des recommandations générales, en cas de doute ou en présence de support particulier, nous vous conseillons de vous adresser directement au département technique de Knauf afin d’obtenir les renseignements nécessaires. Pour déterminer le type de cheville à utiliser, vous trouverez des informations via notre article choix des chevilles en fonction de leur utilisation.

Envie d'en apprendre plus sur les façades ? 

Découvrez tous nos articles dans la partie "Conseils".

Lire plus
Knauf fait l'usage de cookies pour vous proposer les informations les plus pertinentes par rapport à vos besoins
En savoir plus J'accepte